En vol sous le rideau de fer 1En vol sous le rideau de fer 2
Quand les Mirage III espionnaient l’Ex-URSS

À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les forces aériennes françaises étaient à reconstruire. Les USA et le Canada y ont participé en formant des équipages dans le cadre de l’OTAN.

C’est à partir de cette période que Dassault a doté l’Armée de l’air d’une gamme de machines dont l’illustre Mirage III, un avion extraordinaire qui équipa bientôt toutes les escadres de chasse.

Dans leur version de reconnaissance, les Mirage IIIR effectuaient des vols sous le Rideau de fer. Ces missions faisaient l’objet d’un suivi radar américain sur la fréquence Air Defense Identification Zone.

L’auteur :
Issu d’un milieu très modeste, Vincent Scotto est entré dans l’Armée de l’air à 18 ans. Il eut le bonheur et la fierté d’y apprendre le métier de pilote de chasse et la chance d’appartenir à trois des escadres parmi les plus réputées du pays

    vide